Les utilisateurs actifs quotidiens ne sont pas tous égaux : le travail est avant tout une affaire d’engagement

Notre plateforme est capable de favoriser un réel engagement. La preuve : nous avons plus de 5 milliards de clients actifs sur Slack chaque semaine.

Lisez cet article en allemand, anglais (UK), anglais (US), espagnol (Amérique latine), espagnol (Espagne), japonais et portugais (Brésil).

Nous assistons à une transformation générationnelle des méthodes de collaboration au travail. Les employés délaissent les e-mails au profit des chaînes et s’éloignent des suites traditionnelles de produits déconnectés pour se tourner vers une nouvelle plateforme personnalisable capable de connecter plus facilement les outils qu’ils utilisent au quotidien. En septembre 2019, nous avons dépassé les 12 millions d’utilisateurs actifs sur Slack chaque jour, soit une hausse d’environ 37 % par an. En outre, avec plus de 6 millions de licences payantes, le nombre d’utilisateurs engagés et actifs qui s’appuient sur Slack continue d’augmenter rapidement.

Nous parlons souvent des utilisateurs actifs quotidiens, mais quelle est leur pertinence ? Selon nous, tout est une question d’utilisation. L’engagement est le moteur de Slack : impossible de transformer un lieu de travail si les employés n’utilisent pas le produit. Et nous adorons les personnes qui développent des applications et des intégrations sur la plateforme Slack, car elles contribuent à améliorer cet engagement. Notre communauté de développeurs a évolué en même temps que nous pour créer un écosystème dynamique qui favorise l’engagement. Alors que nous nous préparons pour Spec, notre conférence annuelle pour les développeurs qui conçoivent des intégrations et des applications pour Slack, nous faisons tout pour soutenir au mieux cette communauté.

Un outil de collaboration ne sert à rien si personne ne l’utilise

Avec près de 600 000 développeurs quotidiens actifs enregistrés, nous imaginons des solutions pour les millions de personnes qui travaillent dans Slack. L’engagement doit être fort et durable au sein des entreprises pour que les employés adoptent Slack et l’utilisent plutôt que d’autres méthodes de travail moins connectées.

Dans une étude menée auprès d’utilisateurs américains, 87 % des participants ont déclaré que Slack améliorait la communication et la collaboration au sein de leur organisation. Parmi nos clients payants, certains utilisateurs Slack passent plus de 9 heures par journée de travail connectés à notre service, notamment certains utilisant activement la plateforme pendant 90 minutes par jour environ. Mais à quoi ressemble cette utilisation active ? Cela représente plus de 5 milliards d’actions par semaine en moyenne : lecture et rédaction de messages, importation de fichiers et rédaction de commentaires, recherches, et le plus important pour nous, l’équipe Platform, interaction avec des applications. Et Slack n’est pas seul dans son coin. C’est en travaillant main dans la main avec les autres outils que nos clients utilisent chaque jour que nous pouvons leur offrir une expérience vraiment intéressante. 95 % des utilisateurs d’applications Slack interrogés affirment qu’utiliser une application dans Slack permet d’améliorer l’utilité de ces outils.

Cet échange circulaire de valeur est l’effet d’inertie qui entraîne la réussite d’une plateforme. Lorsque cette inertie se déclenche, elle devient presque impossible à arrêter. Nous proposons plus de 1 800 applications dans notre liste des applications. En septembre 2019, plus de 500 000 applications personnalisées, créées par les clients pour être intégrées à leurs systèmes internes et leurs logiciels externes, étaient utilisées chaque semaine en moyenne. Notre écosystème de développeurs ne cesse de grandir, et avec lui le nombre de nouvelles applications pour tous les types de fournisseurs, offrant ainsi toujours plus de valeur à nos clients.

Mais nous savons que nous pouvons encore mieux faire. Lors de la conférence Spec, nous présenterons aux développeurs de nouvelles manières plus efficaces de créer des applications répondant aux besoins des utilisateurs engagés de Slack, y compris la majorité d’utilisateurs qui n’occupent pas un poste technique, mais aussi ceux qui travaillent dans les plus grandes entreprises du monde, à l’instar des quelque 65 entreprises de la liste Fortune 100 qui utilisent Slack.

Le réseau s’agrandit, et nous en faisons tous partie.

Notre manière de travailler évolue de façon drastique. Tout devient plus rapide, plus adaptable, plus collaboratif. Ce changement est lié à l’engagement. Que vous envoyiez un message dans une chaîne, que vous lanciez un appel avec Zoom, que vous partagiez un fichier Google ou que vous commenciez votre journée par consulter votre calendrier Outlook, chacune des actions que vous réalisez pour vous connecter avec votre équipe dans Slack et faire avancer votre projet forge une toute nouvelle manière de travailler.

Nous avons hâte de rencontrer ceux d’entre vous qui pourront nous rejoindre à Spec et de parler avec vous. Et si vous ne pouvez pas y participer, n’hésitez pas à nous contacter si vous pensez que nous pouvons vous aider à optimiser la plateforme. Dans tous les cas, nous sommes ravis que vous puissiez nous aider à créer une plateforme que les utilisateurs apprécient !

###

Nous souhaitons expliquer brièvement quelques-uns des chiffres cités dans cet article.

Les utilisateurs actifs quotidiens sont les utilisateurs qui ont créé ou utilisé du contenu dans Slack au cours d’une période donnée de 24 heures via un abonnement gratuit ou payant. En septembre 2019, nous avons dépassé la barre des 12 millions d’utilisateurs actifs quotidiens, dont près de 600 000 développeurs quotidiens actifs enregistrés. Nous définissons une entreprise sur Slack comme une entité distincte, en tant qu’entreprise, établissement gouvernemental ou d’enseignement, ou unité commerciale distincte d’une entreprise, qui a souscrit à un forfait, qu’il soit payant ou gratuit. Nous définissons un client payant en tant qu’organisation disposant d’au moins trois utilisateurs ayant souscrit à un forfait payant.

Les résultats révélant une amélioration de la collaboration et de la communication sont issus d’une étude de juin 2019 menée auprès d’environ 1 600 utilisateurs américains qui utilisaient Slack depuis au moins un mois (« étude de 2019 »). En outre, selon cette étude de 2019, plus de la moitié des utilisateurs de Slack occupent des postes non techniques.

En septembre 2019, lors d’une journée de travail typique, les clients payants passaient en moyenne neuf heures connectés à Slack sur au moins un appareil (comme un ordinateur portable ou un smartphone), et utilisaient activement Slack pendant environ 90 minutes.

En septembre 2019, plus de 5 milliards d’actions ont été réalisées par semaine en moyenne dans Slack au cours d’une semaine de travail typique. Les actions dans Slack comprennent la rédaction et la lecture de messages, l’importation de fichiers ou la rédaction de commentaires, les recherches, les interactions avec une application, ou toute autre action similaire représentative d’une utilisation active de Slack.

Les résultats d’étude selon lesquels 95 % des utilisateurs d’applications Slack interrogés affirment qu’utiliser une application dans Slack permet d’améliorer l’utilité de ces outils sont issus d’une étude de juillet 2019 menée auprès d’environ 1 700 utilisateurs américains qui ont utilisé Slack pendant au moins six mois et au moins deux de nos applications les plus populaires au cours des deux semaines précédant l’étude. Nos applications principales incluent des applications développées par Slack, nos partenaires et des développeurs tiers.

Au 31 janvier 2019, plus de 65 entreprises de la liste Fortune 100 utilisent Slack.

Slack is the collaboration hub, where the right people are always in the loop and key information is always at their fingertips. Teamwork in Slack happens in channels — searchable conversations that keep work organized and teams better connected.